快捷搜索:  as  test

Le transport ferroviaire chinois entre dans une nouvelle phas

        
2019-10-21 18:21 | French.xinhuanet.com

CHANGSHA, 21 octobre (Xinhua) -- Un "robot intelligent" capable de scanner ce qu'il inspecte, un train intelligent plus grand qu'un bus et plus flexible qu'un tram... Ces nouveaux équipements et technologies sont présentés à l'Exposition internationale 2019 de l'industrie manufacturière de l'équipement et du transport ferroviaires de Chine du 18 au 20 octobre, dans la ville de Changsha, dans le centre du pays.

Depuis le chemin de fer Beijng-Zhangjiakou, premier chemin de fer conçu et construit par la Chine en 1909, jusqu'aux trains à grande vitesse Hexie ("Harmonie") et Fuxing ("Renouveau") en 2019, la Chine est devenue une puissance en termes de transport ferroviaire.

Ces nouveaux équipements et technologies lancés à Changsha ont ouvert la voie à une nouvelle phase du voyage intelligent en Chine et dans le monde.

Li Xining, directeur du centre de développement et de recherche de la CRRC Zhuzhou Locomotive Co., Ltd., a déclaré qu'ils avaient exposé dix produits innovants, parmi lesquels les trains Maglev 2.0 à usage commercial en Chine. Ces produits, caractérisés par la protection de l'environnement, la sécurité, la fiabilité et l'adaptabilité, présentent l'ensemble de l'écosystème du transport ferroviaire urbain, comprenant les zones urbaines, les agglomérations et les voies ferrées principales.

Premier fournisseur mondial de systèmes de contrôle du transport ferroviaire, l'entreprise d'Etat China Railway Signal and Communication Corp. (CRSC) a dévoilé pour la première fois lors de l'exposition un robot destiné aux salles de contrôle. Ce robot peut inspecter l'équipement d'une salle de contrôle et effectuer des opérations d'urgence en cas d'incident.

Le robot, considéré comme "le gardien de la salle de contrôle", peut réduire l'intensité de travail de l'inspection périodique et améliorer la capacité de réaction en cas d'urgence, ce qui est d'une grande importance pour assurer la sécurité et l'efficacité de l'exploitation ferroviaire, a déclaré Ao Qi, directeur de l'Institut de recherche et de design de la CRSC.

De nombreux experts de l'industrie ont affirmé que, dans le domaine du transport ferroviaire, la tendance générale est au remplacement du travail manuel par les machines.

Xu Zongxiang, directeur exécutif de la CRRC, premier fournisseur mondial d'équipements de transport ferroviaire en Chine, a présenté les perspectives futures du transport ferroviaire lors de la cérémonie d'ouverture de l'exposition : le développement de l'Internet, du big data et du cloud computing ont profondément influencé le développement de l'industrie de l'équipement ferroviaire.

M. Xu a également révélé que fin 2019, le train intelligent Fuxing sera le premier à être mis en service sur la ligne à grande vitesse Beijing-Zhangjiakou pour desservir les Jeux olympiques d'hiver 2022 de Beijing.

Alors que le transport ferroviaire est devenu un symbole de la "vitesse de la Chine", les progrès de la Chine en matière d'équipement ferroviaire profitent au monde entier.

Selon le rapport "Développement du chemin de fer à grande vitesse en Chine" publié par la Banque mondiale, l'expérience chinoise a offert de nombreuses pratiques viables aux autres pays. Le Plan ferroviaire à moyen et à long terme de la Chine a offert un cadre clair pour le développement du système, selon la Banque mondiale.

Dans le même temps, avec la normalisation de la conception et des procédures, les coûts de la construction du transport ferroviaire à grande vitesse en Chine représentent environ les deux tiers du coût de la construction dans les autres pays.

"Actuellement, la CRRC fournit un modèle à cinq 'localisations', que sont la localisation de la fabrication, de la chaîne d'approvisionnement, de la gestion, des services et de la maintenance", a indiqué Xu Zongxiang. En Afrique du Sud et en Malaise, ce modèle a été positivement reconnu et la proportion d'employés locaux en Malaise a atteint 80%.

您可能还会对下面的文章感兴趣: